Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

mon tchat

Jeudi 19 octobre 4 19 /10 /Oct 22:16

  Alorsj'ai passé toute la journée à imaginer nos retrouvailles du soir. Quand est enfin arrivé 21h30, j'ai franchi le portillon qui permet aux internes majeurs de revenir au lycée c'est drôle, j ai  l'impression de faire le mur à l envers. Je suis à quelques pas d un groupe de filles qui activent le pas vers leurs dortoirs mais moi ce soir personne ne m attend pour cocher mon nom sur la feuille de présence alors je m'assois sur le petit muret à l'endroit exact ou il y a 10 ans je fumais ma clope du soir, je fouille dans ma poche sans y refléchir à la recherche d'un paquet fantome ( eh oui 5 ans que je ne fume plus) Tout à coup sylvain surgit du batiment des garçons, ma nostalgie disparait, je lui souris et me dirige vers lui. Il est vraiment tres grand et musclé, très naturellement il se penche vers moi et m attire dans ses bras. Puis il m entraine vers les appartements des profs, nous traversons le parc boisé, Sylvain s'amuse à me plaquer contre les arbres pour me plotter à loisir puis avec sa main il remonte ma jupe me caresse les cuisses, le string, s'amuse à reveiller mes sens. On arrive enfin à son appart, mon envie de lui est terrible. J'ai envie de sa grosse queue, je la devine déjà toute gonflée à travers son jean. Il me fait plein de bisous tres sensuel et commence à me dévetir des que nous avons franchit et refermé sa porte d entree.je sens la force brute des ses mains sur mes hanches, la brulure de son regard décuple mon envie de lui. Face à cet homme à la seduction sauvage, je ne suis plus que désir!

Sylvain repousse mon chemisier, remonte ma jupe, puis me plaque contre le billard, ses mains sont caressantes pourtant dans ses yeux je lis le desir à l'état brut. Je suis parcouru de frissons, ma mains commencent à caresser sa belle queue.Sa respiration rauque monte dans le silence se mellant à mon souffle saccader.

Avec un gémissement sourd, il se penche vers moi et m allonge sur le billard, couvrant ma gorges de baisers brulant. C est trop bon, mon envie de lui devient terrible . ses lévres avides courent sur ma gorges palpitante, tandis que de ses mains fébriles , achève de me denuder. son souffle chaud glisse sur moi, excitant chaque parcelle de ma peau. puis, dans un  grand soupir rauque il commence à enfoncer son gland en moi. Je suis toute mouillée. Il me domine de toute sa taille, ses mains puissante rivée sur mes hanches, m attirant et me repoussant au grés de son plaisir. Cambrée sur le billard, je m offre, gémissante, impudique à cette grosse queue qui me fait dejà jouir. D un seul coup, Sylvain me retourne, le ventre sur le billard et me penetre en levrette. Je cris tellement c'est bon. Il me caresse le clito en meme temps .Eh lorsque sylvain d 'un seul coup se cabra dans un cri de plaisir, je repondis à son spasme en plaquant mes fesses sur son ventre. Comblée je mets de longues secondes a reprendre mon souffle.Sylvain me prit dans ses bras et me déposa délicatement sur son sublime canapé en cuir blanc. Doucement il recommence à me caresser les seins, apres une courte discution nous refaisons l amour doucement avec plein de caresses. Il me fait jouir de nouveau alors pour le faire jouir, je pose ma bouche sur sa queue, leche son gland, l'aspire le plus possible. Sylvain retire sa queue de ma bouche pour venir éjaculer sur mes seins. Nous prenons une douche ensemble, notre nuit va etre courte car il est 4h et je dois me sauver avant le reveil des pensionnaires.

 J attends bien sur vos commentaires, en esperant que ce récit vous donnera autant de plaisir qu à moi.

Par nuit-caline - Publié dans : confession pour les curieux
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus