Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

mon tchat

Mardi 25 juillet 2 25 /07 /Juil 13:06

Voilà, je suis rentrée de vacances avec une grande envie de sexe comme d hab en plus j'étais seule dans ma voiture comme j ai laissée ma petite famille dans le sud. Il faisait super chaud hier, j'avais une petite robe noir très légère qui a une charmante tentance à remonter petit à petit lorsque je conduis. Arrivée à l'entrée du Mans, je remarque que les routiers lorque je les double me mattent. Ce petit jeu me plait je remonte encore un peu plus haut ma robe sur mes cuisses, ils sont du coup plus direct lorsque je me rabas devant eux, j ai le droit aux appel de phare. J adore je commence à mouiller ma culotte. Je suis arrettée à un feu lorsqu arrive à coté de ma polo, un enorme camion, chargé de parping. Le routier est jeune, cheveux clair, belle gueule. Il me deshabille du regard, j ouvre un peu mes cuisses. Le feu passe au vert, la polo bondit et dans le retro je vois le chauffeur m envoyer un baiser. Nouveau feux et oui la rocade du mans est pleine de feux. A nouveau le meme camion, je le laisse me matter et je sais pas pourquoi quand je redemarre je lui souris. un sourire qui dit que moi aussi je le matterai bien. Il est 18 h il y a plein de circulation, je repense à ce fantasme, jamais réalisé, qui est de sucer un parfait inconnu sur un parking et je me dis pourquoi pas un routier. Souvent lorque je voyage seule en soirée, j ai pensé m arretter sur une aire d autoroute mais je n ai jamais franchi le pas. Retour à la réalité, le camion est pas loin. Son conducteur a un magnifique sourire. Il prend le meme chemin que moi, il est immatriculé 76, j ai peur qu il prenne la national vers alençon mais comme moi il s'engage sur l autoroute. Alors là commence le jeux du chat et de la souris, je m amuse à le doubler puis je ralentis pour qu il me redouble à chaque fois mes cuisses sont plus écartées ma robe plus retroussée. Je finis meme par retirer ma petite culotte toute mouillée et lui montrer. Il rigole à partir de ce moment là je sais que je vais réaliser mon fantasme. J'ai déjà trop envie de partager un moment de plaisir avec lui. Je roule à 90 km, chose qui ne m arrive jamais. Au bout d un moment lorsqu il me croise , il me demande si je cherche quelque chose. Je lui répond peut etre, il est trop mignon, en plus j adore allumer mais aussi éteindre .... Ma sortie d 'autoroute arrive, normalement lui doit continuer tout droit mais il me suit, j'ai une boule au ventre, je me gare après le péage. Il descent de son camion et là je me dis que j 'ai bien fait de le chercher lui et pas un autre. Il a la trentaine, de long cheveux chatains et de magnifique yeux bleux. On discute cinq minutes sur le bord de la route puis on décide de trouver un lieu plus tranquil. Je prend la route de caen et on s'arrette à nouveau sur un parking un peu avant le haras du pin. Pour etre au frais, je monte dans son camion (vive la clim!!!) Nous discutons un peu, il s'approche et m embrasse. Un baiser tout doux, qui dur longtemps, un baiser langoureux, j en ferme meme les yeux. Petit à petit ses mains s'égarent sur mes seins, remontent ma robe et caresse mes fesses qui ne sont plus protégés par mon slip. je me bats avec sa chemisette, il sent bon, j ai envie de le caresser partout, je pose mes mains sur la bosse de son short, je le caresse j'ai envie de le sucer. Ma robe vole il m allonge sur la couchette de sa cabine, je vois plus quun plafond bleu et des yeux très bleus qui me regarde. Sa bouche s'égare sur mes seins aspire mes tétons. IL embrasse mon nombril. Il est doux presque tendre, Patrick aime prendre son temps. Sa bouche descend entre mes cuisses, sa langue titille mon clito pendant que ses mains s'atardent sur mes mamelons. Après m'avoir fait prendre un pied terrible, il se protège et me pénétre. Il fait super bien l'amour, avec plein de caresses partout. J'aime sa façon de bouger. Après cette pause qui a quand meme durer 2 heures, nous nous rhabillons. Il est super gentil, toujours aussi tendre. On discute de tout de rien, de mon regard vert qui le perturbe un peu (il trouve que j ai encore un regard d enfant) Il finit par me réclamer mon numéro de portable. Pour avoir la chance de me revoir et moi je lui donne spontanément. Je descends de son camion il rouvre les rideaux et nous reprenons chacun notre route. Nos chemins se séparent un peu avant argentan.

Tout cà pour vous dire, que j'ai réalisé un nouveau fantasme et que je vais en garder encore longtemps le souvenir.

Tu vois mon coeur, meme quand je suis sans toi, je vais au bout de mes impulsions. Quand j'ai envie, j'ai envie c'est plus fort que moi. Tu ne devrais pas me laisser seule aussi longtemps. Je t'aime ........

Par nuit-caline - Publié dans : confession pour les curieux
Ecrire un commentaire - Voir les 10 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus