Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>

mon tchat

Jeudi 10 novembre 4 10 /11 /Nov 00:00

La semaine suivante, j'ai continué à chauffer Anthony mais pas moyen de se retrouver en tete a tete (ou plutot tete à queue car seule sa bite avait de l'interet pour moi). Comme de bien en entendu le mercredi nous étions collés tous les deux. (voir article précedent ) nous nous sommes placés cote à cote. Je m amusais à placer ma jambe le long de la sienne, à sucer mon stylo plume, a passer ma langue sur mes lèvres. Anthony posait sa main sur ma cuisse et ses doigts remontait ma jupe déjà limite indescente ( mais c'était le mois de mai). Au bout de nos deux heures de retenues il m'a demandé si je voulais retourner au parc comme je n'attendais que cela  je l'ai bien entendu accompagnée.

  Quand nous sommes arrivés au parc, j'ai appercu Eddy (notre pote) assi sur un banc. Anthony m'a dit comme on est mercredi, il y a plus de risque de voir du monde donc Eddy va faire le guet. (admets oh toi lecteur que c'était rassurant !!!!!) Avec Antho nous nous sommes assi sur un banc et il s'est mis a me plotté les seins, pincer les tetons. C'était bon, je mouillais le fond de ma culotte . Du coin de l'oeil je voyais Eddy qui se branlait debout en nous regardant. mon excitation est monter d'un cran, j'ai passé ma main dans le survet d'Anthony Son calçon hyper vague ne cachait rien de sa bite triomphante, au début je l ai branlais doucement puis plus vite pour finir j'ai fixé Eddy droit dans les yeux et j 'ai branlé Anthony au rythme des va et viens de son pote. Cette petite scéance de masturbation, m'a mis l'eau a la bouche, alors j'ai posé mes douces lèvres sur son gland dejà très sensible, j ai salivé et je me suis mise à le sucer. ma bouche montait et descendait le long de sa queue épaisse.Je léchais le gland puis toute la queue comme si c'était un beau sucre d'orge. Au bout d'un moment, j'ai senti une queue moins épaisse mais beaucoup plus longue se poser dans ma main. Mes doigts se sont naturellement refermés dessus et je l'ai branlé. La presence de son pote et l'application de ma bouche a littéralement fais exploser Anthony . Il a jouit bruyament sans pouvoir controler les secousses de son bassin. Eddy a de suite pris plce devant moi. Avec sa bite dans la bouche, je ne ressentais pas les memes sensations. C'est a ce moment là que je me suis dit c'est trop bon les pipes, je veux en faire plein, je veux plein de bites differentes dans ma bouche. Eddy me tenait par les cheveux, il choississait le tempo, la profondeur, j'aimais  sentir son gland au fond de ma gorge. Quand il s'est senti partir il m a ouvert  mon chemisier et m'a tout craché sur mes seins et en me disant c'est bon pour la peau en a étalé partout.

 Nous avons ensuite quitté le parc , en remontant vers nos domiciles respectifs Eddy m'a dit " depuis la rentrée des classes, je te mate en me disant que tu as une bouche à tailler des pipes".  Eh oui Eddy tu avais raison car je prend toujours autant mon pied en le faisant et on me l'a dit depuis bien souvent.

Pour vous petits curieux, je tiens à vous préciser que je n'ai jamais revu Anthony et Eddy car le surlendemain ils ont été exclu  définitivement de l'établissement que je fréquentais à l'époque.

 bisous tres coquin à tous, j'espere avoir a nouveau votre visite très bientot.

Nuit caline

Par nuit-caline - Publié dans : confession pour les curieux
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus